Allergènes alimentaires, gluten et sulfites

Retour aux articles

Les sources d’allergènes alimentaires et de gluten, ainsi que les sulfites ajoutés en quantité de 10 ppm ou plus, doivent apparaître sur l’étiquette soit dans la liste d’ingrédients ou dans une mention « Contient ».

  • Tout produit dérivé des aliments suivants est considéré comme une source d’allergène :
    • amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamia, pacanes, pignons, pistaches et noix
    • arachides
    • graines de sésame
    • blé et triticale
    • oeufs
    • lait
    • soya
    • crustacés, mollusques, poissons
    • graines de moutarde
    • gluten (orge, avoine, seigle, triticale et blé [inclut le kamut et l’épautre])
  • Le nom usuel des ingrédients suivants devra être spécifié :
    • le nom de la plante doit figurer dans le nom usuel de toutes les formes d’amidon ou d’amidon modifié (ex. : amidon de maïs)
    • le nom de la source de lécithine doit figurer dans le nom usuel de la lécithine (ex. : lécithine de soya)
    • le nom du crustacé doit figurer comme le nom usuel du crustacé (ex. : crabe, crevette, etc.)
    • le nom du mollusque doit figurer comme le nom usuel du mollusque (ex. : pieuvre, escargot, etc.)
    • le nom des plantes de toute protéine hydrolysée (ex. : protéine hydrolysée de soya)
  • L’allégation « sans gluten » inclut maintenant toute protéine de gluten, protéine de gluten modifiée, y compris toute fraction protéique de gluten, faisant référence à la nouvelle définition de « gluten ».
  • Si une mention « Contient » est fournie sur l’étiquette et que des sulfites ajoutés sont présents en quantité de 10 ppm ou plus, ceux-ci doivent apparaître dans cette déclaration, qu’ils soient déjà présents ou non dans la liste des ingrédients.
  • Le bourbon, les boissons alcoolisées et les vinaigres normalisés sont toujours exemptés de l’obligation de porter une liste des ingrédients, mais une étiquette doit y être apposée. Toutefois, les allergènes alimentaires, le gluten et les sulfites ajoutés, lorsqu’ils sont présents en quantité totale égale ou supérieure à 10 ppm, doivent figurer sur l’étiquette de ces produits dans une mention « Contient » ou dans une liste d’ingrédients.
  • La bière, l’ale, le stout, le porter et la liqueur de malt préemballés pour lesquels une norme est prescrite sont exemptés des exigences d’étiquetage des allergènes à moins qu’une liste des ingrédients soit fournie volontairement.
    Ainsi, les agents de collage dérivés des oeufs, du poisson ou du lait utilisés dans la production du bourbon et des boissons alcoolisées normalisées ne sont pas exemptés des exigences réglementaires.
  • Les composés d’enduits de cire et leurs composants ne sont pas exemptés de la déclaration des allergènes alimentaires. Les fruits et les légumes frais préemballés portant une étiquette devront mentionner les allergènes, le gluten et les sulfites ajoutés sur cette étiquette soit dans une liste d’ingrédients ou dans une mention « Contient ». Ces exigences ne s’appliquent pas aux fruits ou légumes frais préemballés dans une enveloppe ou bande ayant moins de 1/2 pouce de largeur puisque ces produits sont exemptés de porter une étiquette.

Inscrivez-vous
à notre infolettre

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sur notre blogue

Étiquetage ACC s’adresse à une délégation française à Montréal

En savoir plus [+]